Accueil > Informations sectorielles > Vers la création d’une plateforme d’innovation de la chaîne des valeurs du (...)

Vers la création d’une plateforme d’innovation de la chaîne des valeurs du manioc à Yamoussoukro

samedi 17 janvier 2015 , par Ministère du Commerce

Un atelier sur la filière manioc a ouvert ses travaux jeudi à Yamoussoukro (centre), en vue d’organiser les intervenants dans la recherche, la production, la transformation et la commercialisation du manioc en une plateforme d’innovation pour augmenter leur productivité et se partager les plus-values.

L’Atelier organisé par l’Agence nationale d’appui au développement rural (ANADER), s’inscrit dans le cadre du programme de productivité agricole en Afrique de l’Ouest. Il rassemble les acteurs de la filière manioc à savoir les distributeurs d’intrants, les producteurs de manioc, les commerçants, les transformateurs de manioc, et les consommateurs de la région du Bélier.

Il vise à analyser la chaîne des valeurs qui consiste à identifier les différents acteurs, la nature des relations qui existent entre ces acteurs, analyser les forces et faiblesses, les opportunités et les menaces au niveau de chaque acteur et identifier également les besoins en renforcement de capacité pour aboutir à la fin de l’atelier sur un plan d’action.

’’Ce plan vise à identifier les différentes actions à mener pour pouvoir lever les différentes faiblesses, contraintes et menaces que chacun des acteurs rencontre dans l’exercice de ses activités, afin de les rendre performants ’’ a déclaré à l’ouverture des travaux la coordonnatrice du programme de productivité en Afrique de l’Ouest pour le compte de l’Anader Mme Léa Akpangny Kanga.

Le programme de productivité agricole couvre tous les pays d’Afrique de l’Ouest et chaque pays choisit ses spéculations. En côte d’Ivoire, il existe plusieurs types de plateformes d’innovation qui concernent la banane plantain, le maïs, le riz, l’igname, le porc et la volaille traditionnelle.

’’Dans chaque département, nous mettons les plateformes sur la spéculation qui est majeure, c’est le cas à Yamoussoukro où le manioc est beaucoup cultivé et consommé dans la région du bélier’’ a justifié Mme Léa Akpangny.

Le projet de création de la plateforme d’innovation de la chaîne des valeurs du manioc est exécuté par l’Anader qui avait dans sa première étape, réuni en décembre dernier, les agents facilitateurs sur les missions de la plateforme, son organisation, son fonctionnement, ses missions et avantages.

Source : http://news.abidjan.net/h/520645.html